Je suis secrétaire indépendante : ai-je besoin d’une carte de visite ?

Votre carte de visite doit raconter l’histoire de votre entreprise – ce qui n’est pas toujours facile lorsqu’il s’agit d’un petit bout de carton aux dimensions limitées.

Le choix de la police, des couleurs, de la texture de la carte que vous utilisez est crucial puisqu’il s’agit de l‘image que vous allez laisser dans la tête des gens. Le graphisme, la mise en page et le support ne sont donc pas à négliger.

Mais une question revient souvent chez les secrétaires indépendantes qui débutent leur activité : ont-elles besoin de cartes de visite à l’heure où le numérique et les réseaux sociaux sont omniprésents ?

Avez-vous vraiment besoin d’une carte de visite ?

carte de visite pour agent commercial du prêt à porter

Même dans ce monde ultra connecté, les gens communiquent toujours en face à face. Que vous participiez à un événement de réseautage ou à une activité sociale, une carte de visite remplit toujours une fonction importante : elle vous permet de transmettre facilement vos informations à une autre personne et facilite également la conservation de ces informations.

Cependant, votre carte de visite montre également que vous êtes un professionnel. Cette petite carte ne se limite pas à vos coordonnées. Elle illustre également l’image de marque, l’éthique et la qualité de votre entreprise.

Assurez-vous d’utiliser un support de qualité

Cela nous amène à ce deuxième point : assurez-vous de commander une carte qui reflète véritablement la qualité de votre entreprise car vous n’aurez jamais une seconde chance de faire bonne impression !

Il existe des imprimeurs discount (généralement en ligne) qui peuvent réduire les coûts en vous offrant une carte de visite un peu plus petite et plus fine – mais cela reflète-t-il votre entreprise ? En choisissant une qualité low cost de votre support de communication vous risquez de rebuter vos clients.

Options d’impression et finitions

Lorsque vous concevez vos cartes, réfléchissez à ce dont vous avez besoin. Un papier cartonné de qualité est indispensable, et le mieux est d’utiliser les deux côtés de la carte, mais vous n’aurez peut-être pas besoin de vernis sélectif par exemple. La plupart des imprimeurs vous offre la possibilité d’ajouter du pelliculage brillant afin de lui donner un aspect plus esthétique, ou mat pour de la sobriété. Pensez qu’il peut être utile de pouvoir écrire sur la carte, et avec certaines finitions ce n’est pas possible.

N’hésitez pas à fouiller le net car toutes les imprimeries ne proposent pas les mêmes produits : papier craft, recyclé, gaufré, angles arrondis…

Créez light !

Si vous concevez vos propres cartes de visite, ne laissez pas votre créativité s’emballer ! Il est préférable de ne conserver que les informations essentielles, telles que le nom, le numéro de téléphone, l’adresse e-mail et l’adresse du site web, et de vous assurer que votre logo est l’élément le plus important de la carte. En ce qui concerne le choix des couleurs, limitez-vous à 2 ou 3 en gardant celles de votre charte graphique pour conserver une cohérence, sinon cela sera trop chargétrop fouillis, et pas professionnel du tout.

Demandez l’avis de votre entourage si vous créez votre carte de visite vous-même. Attention toutefois aux conseils qui risquent de vous desservir. A prendre en considération avec parcimonie. Mieux vaut faire appel à un professionnel.

Derniers conseils avant de créer votre carte de visite

Le coût d’impression baisse en fonction de la quantité commandée. Mais honnêtement, pour un premier tirage, pas la peine d’en imprimer plus de 500, qui est en général le minimum (parfois même moins suivant les imprimeurs)

D’abord parce que vous aurez sûrement du mal à les écouler si vous êtes au début de votre activité de télésecrétaire. Il ne s’agit pas de les distribuer à tout va. Mieux vaut dans ce cas là opter pour des flyers que vous déposerez aux endroits stratégiques.

Et puis vous allez vite vous lasser de cette première version. Si si ! Vous allez au fil du temps trouver d’autres idées, des améliorations à apporter, une information à ajouter ou modifier… Donc rien ne sert d’en imprimer trop si vous ne les utilisez pas.